Route des Grandes Alpes…en sept épisodes

Episode 5 : Col de la Bonette

On prend la M64, entre première et seconde, rarement troisième, afin de glisser entre les courbes de cette route qui, du début à sa fin, nous a totalement transportés par sa beauté, par son côté sauvage.

En sa cime, on hésite entre les montagnes du Pamir, de l’Atlas, ou autres lieux des Andes, une découverte éblouissante en cette période de l’année où la minéralité flirte avec les couleurs des mélèzes et l’aridité des sols. Un peu stressante également tant on se sent vulnérables.

Passé le col, on descend vers un tout autre paysage, plus abrupt. Ce qui frappe également ce sont, à une telle altitude, tous ces ouvrages de la ligne Maginot, cette succession de fortins, de casemates et de bunkers qui surveillent les cimes.

S’il est possible de s’arrêter pour bivouaquer sur des petites surfaces planes sur le versant nord, c’est plus difficile sur le versant sud… Il est préférable alors de descendre vers St-Dalmas-le-Selvage ou au-delà de St-Etienne-de-Tinée sur un petit spot magnifique au bord d’un torrent, où forcement seuls des petits camions et autres mythiques combis VW pourront accéder tant l’emplacement est réduit (merci à Parkfornight).

Mais laissons les photos rendre compte de la beauté des lieux…

(vous pouvez également retrouver l’épisode 1, épisode 2, épisode 3 et épisode 4 en cliquant sur les liens)

L1025400L1025404L1025407L1025412col de la bonette

col de la bonettecol de la bonette

Ce diaporama nécessite JavaScript.

col de la bonette

col de la bonette

Le Grand Palais

Une série pour le plaisir des images retrouvées d’un Grand Palais où les travaux étaient encore présents, palpables…

Grand-Palais-9Grand-Palais-8Grand-Palais-6Grand-Palais-5Grand-Palais-3Grand-Palais-2

Paris…il pleut encore

Il pleut encore sur Paris, il pleut encore et pourtant, on ne saute pas dans les flaques comme les enfants pourraient le faire…le jeu des reflets qui s’invitent sur les flaques, les vitres, les sols laissent presque un dessin qui pourrait s’associer à des peintures abstraites. Alors parfois, je sors l’appareil pour les figer sans vraiment savoir si cela sera beau, magie peut être des éléments qui bougent…

Detail-de-pluie-et-de-trottoirDetail-de-trottoireau-sur-trottoireau-sur-trottoir-1Jeu-de-pluis-dans-les-rues-

Villa Seurat…Paris

Quartier Montsouris, rattaché à Paris en 1860, durant l’entre-deux-guerres ceux issus de la Bohème de Montparnasse et qui ont connu le succès s’y font construire des maisons ateliers.

La villa Seurat nous raconte l’histoire du mouvement architectural moderniste vu par André Lurçat et Auguste Perret.

Villa-Seurat--velo-7bisVilla-Seurat-6bisVilla-Seurat-8bis

Villa-Seurat-Paris-1Villa-Seurat-Paris-2

Villa-Seurat-Paris-3Villa-Seurat-Paris-4Villa-Seurat-Paris-9Villa-Seurat-Paris-14Villa-Seurat-Paris-16Villa-Seurat-Paris-17Villa-Seurat-ParisVilla-Seurat-Paris-14eme-2Villa-Seurat-Paris-14eme-3Villa-Seurat-Paris-14eme-4Villa-Seurat-Paris-14eme-5

Zébra…on hésite

On passe ?, on ne passe pas ? on hésite, on regarde, le jeu des couleurs est agréable, je ne sais même pas si on y fait encore attention, ils sont la, bien présent, parfois effacés mais j’aime bien ces petits dessins sur les routes et les rues.

Detail-de-rue-Espagne-St-Sebastien-

Paris…

Detail-de-rue-Espagne-Bilbao-4

Espagne…

Detail-de-rue-Espagne

Espagne…

Les-entrees-de-Parking

Paris…

Rue-Bradford

Mazamet…

Odeon-Theatre-de-l-Europe-1

Paris…

le-blouson-bleu

Paris…

Odeon-Theatre-de-l-Europe-2

Paris…

Trottoir-Parisien-3

Paris…

New-York-13

New-York…

Detail-de-rue-Espagne-Bilbao-5

Espagne…

Lumiere-sur-trottoir-Paris-2

Paris…

New-York-8

New-York…

Detail-de-rue-Espagne-2

Espagne…

Les routes du retour…

 

Parfois lorsque l’on rentre du boulot on ne regarde rien, les feux défilent, on s’arrête, on démarre, on avance, on tourne, on regarde son rétroviseur et finalement on ne voit rien…puis, tout à coup, le regard se fait plus juste, on se retrouve surpris par des constructions, des lumières, des formes et tout devient différent…

L1024186L1024192L1024189L1024194L1024196

 

L1024180L1024178L1024176

Jean Fautrier…matière et lumière

Jean Fautrier (1898-1964), appartient à la génération d’artistes venue à l’art après le fauvisme, le cubisme et les avant-gardes, il est surtout l’inventeur de l’art informel.

Magnifique expo où moi, moi je regarde les reflets sur le sol…

L1023897

L1023892L1023880L1023868

L1023863L1023862L1023909

 

%d blogueurs aiment cette page :