Un bord de mer…

Juste quelques photos d’un bord de mer où la lumière s’amuse avec les formes et les reflets. Sur la boite de diapositives, il est noté novembre 1997 et tout à coup tout revient, l’endroit, la plage, l’appareil photo avec lequel elles ont été prises, pourquoi j’étais là, tout revient en mémoire et j’adore ces petites découvertes que j’avais oubliées.

detail-de-roche-bretagne-97frederic-lacoste-detail-de-roche-bretagne-94frederic-lacoste-detail-de-roche-bretagne-91frederic-lacoste-Bord-de-mer90frederic-lacoste-bord-de-mer-bretagne-100frederic-lacoste-detail-de-roche-bretagne-92frederic-lacoste-

La rigole…

Eyne, au-dessus de ce petit village des Pyrénées-Orientales, en remontant vers la vallée, il y a cette petite rigole qui, à flan de montagne détourne et collecte les eaux, épouse et joue avec les contours. Je n’ai jamais compris pourquoi j’avais cette attirance pour ce lieu, elle n’a rien d’exceptionnel, un mélange de zinc ou d’aluminium très très loin de la beauté des constructions en pierre. Pourtant elle est là, un chemin étroit en terre battue qui la longe. L’hiver elle n’est que glace, l’été son flux continu laisse une musique douce aux oreilles comme une caresse.

Peut-être que j’aime y aller, y flâner parce que sans cesse la lumière y change sur ses surfaces réfléchissantes, que la photographie y devient poétique, que les formes obtenues invitent à la suggestion tant optique que pariétale, que l’on frise la question de l’éphémère et du temps et que la photographie prend tout son sens dans ses qualités et ses capacités à introduire d’autres réels. Incorporer, disséminer, laisser l’image raconter d’autres histoires…

Rigole-d-eyne-8

Rigole-d-eyne-14

Rigole-d-eyne-13

Rigole-d-eyne-18

Rigole-d-eyne-20

Rigole-d-eyne-4

Rigole-d-eyne-1

Rigole-d-eyne-3

Rigole-d-eyne-2

Rigole-d-eyne-5

L’âge de nos fils …

Anneau de la mémoire, le mémorial de Notre-Dame-De-Lorette, conçu par l’architecte Philippe Prost et l’historien Yves Le Maner, consiste en un anneau d’un périmètre de 345 m, pesant 300 tonnes, présentant en sa face intérieure 500 panneaux dorés (dont 499 gravés) d’environ 3 mètres de haut (trois mètres rappelant le déluge d’obus du conflit) sur lesquels sont inscrits les noms des soldats par ordre alphabétique, sans distinction de nationalité, de grade ou de religion. Les noms sont inscrits avec des caractères de 12 millimètres de hauteur. Le premier de la liste est « A Tet », un Népalais de l’armée britannique, la dernière inscription mentionne « Zschiesche Paul », un Allemand.

La liste des noms de 579 606 tués sur les 90 kilomètres de front du Nord-Pas-De-Calais entre 1914 et 1918, représentant 40 nationalités, a été dressée à partir des données fournies par chaque nation, principalement grâce aux archives française, britannique et allemande…

Une partie du monument a été édifiée en porte-à-faux au-dessus du vide comme pour rappeler la fragilité de la paix…

Il ne célèbre pas les vainqueurs de la guerre mais évoque la souffrance de tous les combattants. D’un seul regard, on a l’incarnation de la mort de masse.

9,5 millions

Le bilan humain du conflit s’élève à 9,5 millions de morts ou disparus dont 1,4 million de Français, 2 millions d’Allemands et 1,8 million de Russes. Parmi les grandes puissances, c’est proportionnellement la France qui est le pays le plus touché avec la mort de près d’un soldat sur cinq. La Serbie détient cependant le record avec près de 40% de son armée décimée. Selon l’historien Antoine Prost, il manque 1 million de morts non comptabilisés par les différentes armées : les prisonniers morts en détention, les soldats décédés des suites de leurs blessures après leur démobilisation ou encore ceux victimes de maladie. (1)

300.000

On compte environ 300 000 «gueules cassées» en Europe dont 15 000 en France. Ces blessés de la face et les mutilés deviendront les symboles d’une guerre particulièrement destructrice. (2)

Et dire qu’ils avaient l’âge de mon fils…

L1021611

 

L1021631L1021649L1021658L1021653L1021650L1021656L1021657L1021625L1021655L1021634L1021645

(1&2) http://www.lefigaro.fr/histoire/centenaire-14-18/2014/11/11/26002-20141111ARTFIG00038-la-premiere-guerre-mondiale-en-10-chiffres.php

Zébra…on hésite

On passe ?, on ne passe pas ? on hésite, on regarde, le jeu des couleurs est agréable, je ne sais même pas si on y fait encore attention, ils sont la, bien présent, parfois effacés mais j’aime bien ces petits dessins sur les routes et les rues.

Detail-de-rue-Espagne-St-Sebastien-

Paris…

Detail-de-rue-Espagne-Bilbao-4

Espagne…

Detail-de-rue-Espagne

Espagne…

Les-entrees-de-Parking

Paris…

Rue-Bradford

Mazamet…

Odeon-Theatre-de-l-Europe-1

Paris…

le-blouson-bleu

Paris…

Odeon-Theatre-de-l-Europe-2

Paris…

Trottoir-Parisien-3

Paris…

New-York-13

New-York…

Detail-de-rue-Espagne-Bilbao-5

Espagne…

Lumiere-sur-trottoir-Paris-2

Paris…

New-York-8

New-York…

Detail-de-rue-Espagne-2

Espagne…

%d blogueurs aiment cette page :